Quelques photos de Suède

Bonjour à tous, voilà quelques photos de mon voyage en Suède et du village de Joni. Comme il me l’a demandé, je ne mets aucune photo de lui ni des membres de son village en ligne pour le moment. J’espère pouvoir en utiliser certaines pour le livre !

J’ai mis à jour les liens. Si vous aussi vous voulez en savoir plus sur la lycanthropie, allez fouiller là-dedans !

L’article de Wikipedia est très bien fait, j’y ai appris beaucoup de choses. Il a été écrit par « Tsaag Valren » qui est membre de la Société de Mythologie française. J’espère pouvoir la rencontrer prochainement !

Un voyage en Laponie


Une vieille lapone menant un renne aux paturages.

Lors d’un récent voyage en Suède, j’ai rencontré des Same, un peuple nomade du Nord de l’Europe plus connus sous le nom de « Lapons ». Alors que je marchais le long de la Kungsleden un matin, je suis tombé sur l’un de leurs villages d’été, qu’ils utilisent chaque année pour réunir les rennes et les marquer. Ils m’ont accueilli à bras ouvert et m’ont même proposé de passer la nuit dans leur campement. J’ai accepté avec joie et j’ai donc planté ma tente près de leurs cabanes en bois. La seule chose que je n’avais pas le droit de faire était de rentrer dans l’enclos de rennes. J’ai donc passé une bonne partie de la journée à les observer, et j’ai bien vite remarqué qu’ils portaient tous une ceinture avec un poignard. Tous portaient une ceinture en cuir classique comme on en trouve dans le commerce (et comme en ont vos parents ou peut-être vous-mêmes), sauf un vieux qui en portait une différente, plus épaisse et avec de la fourrure. J’ai demandé à une grand-mère pourquoi ce vieux qui semblait travailler tout seul alors que les autres travaillaient avec leur famille portait une ceinture différente et elle m’a expliqué qu’il la portait comme une amulette de protection. Plus tard dans la soirée, comme cela m’intriguait je suis allé parler à cet homme que les autres appelaient « Johnny Blind ». J’ai compris, bien qu’il n’ait pas osé le dire lui-même, qu’il utilisait cette ceinture comme une protection contre une malédiction héréditaire : il pensait que sans elle il pourrait se transformer en loup.
Pour qu’il se confie à propos de la malédiction (ou maladie) qu’il croyait avoir, je lui ai proposé de faire tout mon possible pour lui venir en aide. Je dois retourner le voir l’été prochain pour commencer à écrire un livre sur la vie de sa famille. Je veux savoir si Johnny est atteint de lycanthropie clinique. Si ce n’est pas le cas, j’essaierai de découvrir de quoi cet homme âgé et respecté par la communauté est atteint.

Je partagerai donc sur ce blog toutes les informations qui me permettront d’accroitre mes connaissances sur la lycanthropie et d’aider mon ami. Si vous disposez de pistes pour m’aider, je serais ravi de vous rencontrer.

Bonne lecture à tous.