La théorie de l’ancêtre commun

Depuis mon arrivée dans les Mauges, j’ai fait beaucoup de recherches, rencontré certaines personnes et pu poser quelques questions. Boris et Sébastien, les deux jeunes qui ont filmé la vidéo n’ont pas souhaité me parler. Leurs parents m’ont expliqué qu’ils étaient très agités depuis, mais qu’ils ne voulaient plus parler de cette soirée.

Lire la suite

Publicités

À la recherche d’un rituel lycanthrope

J’ai trouvé quelques sorts sur internet qui ont présentés comme donnant le pouvoir de se transformer en loup garou. Malgré ce que pensent ma famille et certains lecteurs de ce blog qui ne se gênent pas pour me faire comprendre qu’ils me prennent pour un fou, je suis très cartésien et je ne crois que ce que je vois. Je ne vais donc bien-sûr pas acheter une épée et commencer à tracer des pentacles dans mon appartement (de toute façon, il n’y aurait pas la place !). En revanche, si une personne qualifiée ou se définissant comme telle accepte de me montrer ce rituel, et de le réaliser sur moi, je m’engage à trouver rapidement tous les ingrédients. Contrairement à beaucoup d’adolescents qui peuplent les forums que j’ai parcourus et qui prétendent qu’ils veulent devenir loups garous, je ne VEUX pas devenir lycanthrope. Malgré mon affection pour les loups (et les garous), la seule raison pour laquelle je veux assister à un tel rituel est pour aider Joni.
Je pourrai ainsi connaitre les effets du rituel et voir avec Joni s’il correspond à une cérémonie dont il a été témoin dans son enfance, et si celui-ci a des effets (ce dont je doute, mais sait-on jamais) je pourrai sans doute trouver un antidote, qui, lui, pourra aider Joni.

Si vous connaissez quelqu’un susceptible de m’aider, contactez-moi !

Approche du chamanisme

L’ouverture de ce blog m’a fait découvrir de nouveaux auteurs et des univers que je ne connaissais pas avant : trois de mes auteurs préférés, même si tous ne parlent pas de lycanthropie sont Kenneth Meadows, Alfred Métraux et Thor Heyerdhal. Le premier a beaucoup écrit à propos du chamanisme, les deux autres sont des ethnologues célèbres qui ont en commun d’avoir exploré l’île de Pâques. Sur cette île, le mythe de l’homme-oiseau (une forme de thérianthropie, donc) était primordial. Vous pourrez en savoir plus dans ce documentaire :

Le Mystère de l’Île de Pâques

Comme je l’évoquais il y a quelques temps, le chamanisme est né en Russie, et plus exactement en Sibérie. Vous savez peut-être que la Laponie ne se limite pas à la Suède : elle s’étale sur le nord de la Norvège, la Finlande et la Russie. Les peuples nomades ancêtres de Joni parcouraient l’ensemble de ces régions avant que les frontières de ces États n’existent et qu’ils deviennent sédentaires, il est donc probable qu’il y ait eu des échanges entre les chamanes sibériens et les lapons. Voilà pourquoi je me suis intéressé au chamanisme et aux ouvrages de Kenneth Meadows.

Abreuvé de ces lectures mais toujours assoiffé de savoir, j’ai décidé de découvrir quel était mon animal totem. J’ai proposé à Joni d’en faire de même, et il m’a répondu dans une lettre que j’ai reçue la semaine dernière qu’il pensait avoir trouvé. Sans surprise, il s’agit du loup ! Pour moi, je ne suis pas encore sûr. Le loup apparait souvent dans mes pensées, et il joue un rôle de plus en plus important dans ma vie mais d’autres animaux se manifestent aussi.

Les exercices que j’effectue sont tirés du site Diablus.com et du livre L’Art de la Méditation de Matthieu Ricard.