Tir de prélèvement : battue au loup-garou ?

A la suite du Var, les préfectures des Alpes de Haute-Provence (04) et des Hautes-Alpes (05) ont elles aussi autorisé ce que les autorités appellent « un tir de prélèvement ». Un bel euphémisme pour une pratique qui consiste simplement à tuer un être vivant. Le fait que trois départements limitrophes autorisent le tir d’un seul loup m’a un peu interpelé : dans les Hautes-Alpes par exemple, il y a eu moins d’attaques de loups cette année que l’année dernière, alors pourquoi ? J’ai décidé de m’intéresser de près à cette affaire.

Les Faits sont les suivants :

  • Le nombre de moutons tués sur la zone militaire de Canjuers correspond à deux moutons par loup par jour, ce qui n’est bien évidemment pas possible. Comme le dit Jean-François Darmstaedter dans Le Monde, « Avec entre 3 et 7 loups présents sur ce site, chaque prédateur aurait mangé deux brebis par jour. C’est 6 à 8 fois plus que dans le reste de la France ».  Un loup peut manger jusqu’à 4,5 kilos de viande par jour, certes, mais n’a aucun intérêt à tuer deux brebis par jour. De plus, le loup peut passer une semaine sans se nourrir, donc pourquoi aurait-il besoin de tant de viande ?
  • Les trois départements ont chacun donné l’autorisation d’abattre un loup et un seul ! Cela n’a donc pas pour but d’endiguer la reproduction du loup ni de freiner sa progression. Il s’agit d’un moyen d’abattre un individu ciblé, si vous voyez ce que je veux dire…
  • Le tir de prélèvement ne peut être effectué que par des lieutenants de louveterie (un ordre créé par Charlemagne dans le but d’exterminer purement et simplement les loups) ou des chasseurs sous leur autorité. Si le loup représente un tel danger, pourquoi ne pas autoriser toute personne ayant une arme à feu (croyez-moi, ils sont nombreux dans ces régions) à abattre le loup ? Probablement parce que cela pourrait avoir pour conséquence que quelqu’un abatte un loup, ce qui n’est pas à mon avis le plan des préfets.

L’autorisation des bien nommés « tirs de prélèvement » est un leurre pour permettre aux louvetiers de tuer une espèce qu’on ne connait pas assez et pouvoir l’étudier discrètement, d’où l’utilisation du terme « prélèvement ». Et s’il s’agissait tout simplement d’un lycan , rappelez-vous, dans un précédent article, j’expliquais que depuis la disparition du loup, il n’y a plus eu de témoignages de loups garous. Il me semble logique que le loup-garou fasse son apparition au moment même où le loup est de retour puisque les deux sont liés. Si vous connaissez quelqu’un dans l’un de ces départements, je vous demande de lui dire de prendre contact avec moi. Je voudrais vraiment en savoir plus sur cette affaire.

Publicités

24 réflexions au sujet de « Tir de prélèvement : battue au loup-garou ? »

  1. Salut Martin, ma cousine est installée à Digne, dans le 04, depuis 3 ans. Je peux te donner son adresse mail si tu le souhaites !

  2. C’est juste horrible d’abattre des animaux comme ça, aussi beaux en plus. Tu penses vraiment qu’ils chassent un loup-garou à couvert d’une battue au loup « normal » ? Ça semble impossible d’étouffer une affaire aussi grosse… T’as plus d’infos là-dessus ??

    • Salut Clélia, ça s’est déjà vu des affaires comme ça qui « disparaissent » mystérieusement. J’essaie de trouver plus d’informations mais c’est difficile. Le mieux serait de se rendre sur place, malheureusement c’est trop cher donc difficile pour moi. Merci de ton soutien, pense à signer la pétition.

    • Salut Manu, je connais du monde dans les Hautes-Alpes. Je suis allé plusieurs fois à Briançon et j’ai une amie à Gap. Dans les Hautes-Alpes, le « tir de prélèvement » sur un loup a été autorisé fin août. J’ai des raisons de penser que ce n’est pas forcément un loup qu’ils essaient d’abattre là-bas. Jette un oeil à la presse locale, et tu devrais en entendre parler.

  3. Le loup est un animal très beau mais il fait beaucoup de ravages pour les éleveurs, il faudrait trouver un moyen pour les éloigner non pas en les tuant mais avec des systèmes d’ultrason ou des choses comme ça!

    • Bien d’accord seulement pour pas mal de gents mieux vau tous les tuer pour être tranquille plutôt que d’essayer de trouver une solution pour cohabiter… On se demande d’ou il tiennent le droit de décider si une espèce peut oui ou non exister… Bien que je comprenne que certains éleveurs soit excédés par les attaques de bétail, je trouve idiot d’autoriser la chasse, même d’un seul loup, cela entretien la haine des chasseurs pour ces animaux et, loup garou ou pas il méritait de vivre!

  4. Kulkanicolas a raison, c’est plein de sagesse.. et tout le monde serait content ! mais dans le cas d’une bête autre qu’un loup-garou, que devrions-nous faire ? si elle existe et qu’on l’attrape, elle va finir dans un laboratoire de recherche, ou dans un cirque… pire empaillée au musée… j’espère au final qu’on ne la trouvera jamais et qu’elle restera cachée dans les bois en paix !

    • Je comprends ton point de vue, mais je pense qu’il serait quand-même intéressant de découvrir cette nouvelle espèce si c’est bien de cela qu’il s’agit. Les scientifiques découvrent régulièrement de nouvelles espèces et ne les abattent pas pour autant : ils les observent dans leur milieu naturel. Ici, on pourrait peut-être retrouver l’habitat naturel de cette espèce et l’aider à vivre dedans.

  5. Excusez moi, pouvez vous me dire ou se trouve la pétition svp… Dégoûtant de tuer des animaux comme ça. Surtout de magnifiques loups.

  6. je trouve inadmissible de tuer gratuitement des etres vivants comme les loups ou quels que soit comme animal car les animaux sont souvent des souffre douleurs pour les humains mais ne sont ils pas eux memes des monstres?je sais que des attaques ont lieu chaque annee sur des brebis mais beaucoup devraient se poser des questions car je sais que dans les hautes alpes par exemple des chiens sont abandonnes par leurs maitres et rendus a la vie sauvage ils sont bien obliges de tuer pour se nourrir mais ces gens là le font expres pour toucher les indemnites de perte d’animaux de leurs troupeaux je le sais
    par des personnes que j’ai connues et qui ne se méfiaient pas de moi
    n’est ce pas horrible ils font porter le chapeau aux loups et meme parfois aux ours

    • Je pense que les cas de personnes causant volontairement la mort de leurs animaux sont extrêmement rares. Les éleveurs que j’ai rencontrés vivaient très mal de découvrir leurs bêtes éventrées, souffrantes etc, et n’oublie pas que les indemnités ne tombent pas automatiquement. Il faut pouvoir prouver beaucoup de choses, c’est un gros travail et rien n’est assuré.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s