Le Loup

J’ai remarqué quelque chose depuis que j’ai entrepris mes recherches sur la lycanthropie : très peu de forums et d’articles parlent de ce qui est pour moi l’élément majeur de la lycanthropie : le loup. J’entends déjà les critiques me dire que l’homme joue un rôle aussi important que le loup, puisqu’il s’agit par définition d’un homme se transformant un loup. Je suis d’accord, il y a besoin d’un être humain mais pour moi le loup est plus important.

En effet, l’homme aurait très bien pu décider de se transformer en un autre animal. Or, c’est justement le loup, animal majestueux que l’homme a toujours respecté (et craint aussi) qu’il a choisi entre tous pour exprimer son désir de liberté mais aussi les faces sombres de sa propre personne (anthropophagie, folie…) afin de les masquer à lui-même.

Tout comme le film Les Dents de la Mer ont eu pour conséquence de créer dans l’inconscient collectif une peur panique et durable des requins, le mythe des loups garous et surtout sa déformation par l’Église a eu pour conséquence de diaboliser le loup, d’en faire le réceptacle de toutes nos peurs et de ce qui « ne va pas ». Je vais donc essayer de faire une place sur ce blog à celui que les scientifiques appellent Canis Lupus.